• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 22 février 2008

SUITE ET FIN DE PLUSIEURS POÈMES DE MOI (Alisson 4eC)

Posté par 4c93100 le 22 février 2008

poeme 2 :

Pourquoi t’es parti loin de moi
Alo
rs que j’avais besoi
n de toi
Tu t’es éloigné de mo
i
Je suis resté seule comme à chaque fo
is
Je t
e vois avec elle et j’ai mal au
cœur
Per
sonne ne peut comprendre ma do
uleur
Tu
voulais me rendre jalouse tu y
es arrivé
Estime toi heureux que je n’ai pas pleu

Tu m
e fais tant de mal t
u sais
Cet
te fille nest pas p
our toi
E
lle change de person
nalité
Qu
and elle est dans tes
bras
Elle aime se faire dés
irer
Ne sois pas dans le paque
t
Sil te
plaît ne fais comme e
ux
Je sai
s que tu v
aux mieux
Aujourd‘hui tu m’as à peine
regardée
C
omme si je n’existai
s
Mais
elle tu l’as bien serrée dans tes
bras
Et
cela juste
devant moi
Il y des choses que jamais je ne te pardonnera
i
Comme c
es moments
passés
Ne
refais plus ça avec
moi
Sino
n tu le regrette
ras


dernier poeme :

Tu étais tout pour moi
Mon sourire mes larmes et ma joie
Maintenant tu es parti
Maintenant tout est fini
Malgré le bonheur que tu mas promis
Vers dautres filles tu es parti
Pour te refaire une nouvelle vie
Sans toi je nai plus de raisons dexister
Sans toi je suis vidée
Avec toi jai tout perdu
Tu mas tout pris toutes mes vertues
Tu ne maimes plus
Depuis je suis perdue
Je nen peux plus
Tu mas demandé mon coeur
Je te lai donné et tu las brisé
Comment as tu osé
J
e ne cesserai jamais de taimer...

Publié dans Poésie | 6 Commentaires »

JUSTE UN POÈME DE MOI (Alisson 4eC)

Posté par 4c93100 le 22 février 2008

poeme 1 :
Il était une fois un garçon qui naquit malade
d’une maladie qui n’avait pas de cure.
Il avait 17 ans et pouvait mourir
à n’importe quel moment.
Il vivait toujours chez sa mère
sous l’attention de cette dernière.
C’était dur et il décida de partir
seulement pour une fois.
Il demanda la permission à sa mère qui la lui donna.
En marchant dans son quartier,
il vit beaucoup de boutiques.
En passant devant un magasin de musique
et en regardant la vitrine, il nota la présence
d’une fille de son âge à l’aspect très tendre.
Ce fut le coup de foudre.
Il ouvrit la porte et entra en ne regardant qu’elle.
En s’approchant peu à peu,
il arriva au comptoir où elle se trouvait.
Elle le regarda et lui demanda en souriant:
« Je peux t’aider? »
Pour lui, c’était le sourire le plus beau
qu’il avait vu de toute sa vie.
Il sentit le désir de l’embrasser
en ce même instant. Il lui dit en bégayant:
« Oui, heeeuuu,…J’aimerais acheter un CD »
Sans réfléchir, il prit le premier qu’il vit et lui donna l’argent.
« Tu veux que je te l’emballe ? »
demanda la fille en souriant de nouveau.
Il répondit que oui, en bougeant la tête,
et elle alla dans l’arrière-boutique
pour revenir avec le paquet emballé et le lui remettre.
Il le prit et sortit du magasin.
Il s’en alla à sa maison, et depuis ce jour,
il alla au magasin tous les jours pour acheter un CD.
Elle les lui emballait toujours,
pour qu’ensuite il les emporte à sa maison
et les rangedans son armoire.
Il était trop timide pour l’inviter à sortir,
et, même s’il essayait, il n’y arrivait pas.
Sa mère fut mise au courant de cela
et tenta de l’encourager à s’aventurer,
de sorte que le jour suivant,
il s’arma de courage et se dirigea au magasin.
Comme tous les autres jours,
il acheta une fois de plus un CD, et comme toujours,
elle s’en alla derrière pour l’emballer.
Elle prit donc le CD et pendant qu’elle l’emballait,
il laissa rapidement son numéro de téléphone
sur le comptoir et s’en alla en courant du magasin.
Quelques jours plus tard, ne l’ayant pas revu,
elle telephonna Ringggg!!! Sa mère répondit:
« Allô? » c’était la fille qui demandait pour son fils,
et la mère, inconsolable, commença
à pleurer pendant qu’elle demandait:
« Quoi, tu ne sais pas ? Il était atteint
d’une grave maladie qui par malheur l’a emporté hier »..
Il y eut un silence prolongé,
excepté les lamentations de la mère.
Plus tard, la maman entra dans la chambre
de son fils pour se souvenir de lui.
Elle décida de commencer par regarder
ses vêtements de sorte qu’elle ouvrit son armoire.
Elle eut la surprise de se heurter
à des montagnes de CD emballés.
AUCUN n’étaient ouvert.
Le fait de voir autant de CD la rendit curieuse
et elle ne résista pas, elle prit un CD
et s’assit sur le lit pour l’ouvrir; en faisant cela,
un petit bout de papier tomba de l’emballage.
La maman le rattrapa et le lu,
il contenait un petit message très sympa
qui la toucha beaucoup:
« Salut!!! T’es super mignon,
tu veux sortir avec moi ?Sofia (la fille du magasin) »…
Avec énormément d’émotion,
la mère ouvrit un autre CD, puis un deuxième,
encore d’autres et dans plusieurs se trouvait
des bouts de papier qui disaient la même chose….

Moralité : Ainsi est la vie, n’attends pas trop pour dire à quelqu’un de spécial ce que tu ressens, dis-le aujourd’hui! Demain, ça peut être trop tard. Ce message a été écrit pour faire réfléchir les gens; et ainsi, peu à peu, faire changer le monde…**

 

Publié dans Poésie | 3 Commentaires »

PETIT BO GOSSE

Posté par lryf le 22 février 2008

PETIT BO GOSSE  dans Musique parodie2

parodiediams2 dans Musique

parodiediamsverso002

Petit Bo Gosse

Refrain 1

Petit bo gosse recherche une meuf canon
qui aura les poches pleine de bonbons
Une meuf trop belle et qui aime les tagliatelles
Donc, si ça te correspond, chérie,
note ton num, ici.

Couplet 1

Dans mon poème ma meuf ressemble à Carmen
Elle porte des strings léopard
quand elle m’emmène dan sun bar.
Elle kiffe les pornos,
elle en est accro.
Son idole, c’est Clara Morgan,
Elle en est complètement fan.

Ma meuf, c’est une tigresse,
elle porte tout le temps des tresses.
Quand elle joue au poker,
elle sort son joker
Et quand on va en boite
Elle pense qu’à mettre des droites.

refrain2

Ma meuf parle fort
même si elle fait des efforts.
Elle est trop perverse
Même sa bière, elle la renverse.
Quand elle se lève, elle a une haleine de chienne
Moi ça me plaît car ça me rappelle Etienne
mon meilleur pote de cinquième

J’kiffe quand on parle d’elle dans la rue
c’est qu’elle est tellement connue.
J’ la vénère car c’est une starqui aime avoir des coquards.
J’ ‘t’ ai pas trouvé dans le métro
J’ te rencontrerai peut-être par texto
Mon num c’est 06 18 18 19 00

Violette – Gaëlle – Esther

 

 

Publié dans Musique | 11 Commentaires »

BONNES VACANCES

Posté par lryf le 22 février 2008

Je vous souhaite à tous de très bonnes vacances.

Je suis très contente de ce qu’on a réussi à faire en moins de 15 jours sur ce blog! Je vais mettre en ligne très prochainement les graphs de Rudy et tous les textes que vous m’avez donné jeudi midi. Publiez directement ici ou envoyez moi par courrier les textes que vous vouliez finir. J’ai reçu plusieurs fichiers que je n’arrive pas à ouvrir parce que je travaille sur PC et non sur Mac. Merci de me les envoyer à nouveau dans un autre format.

 

Nous avons rendez-vous le jeudi de la rentrée (13 mars) avec l’équipe Zebrock, ce serait bien de faire toutes les mises en ligne avant cette rencontre.

N’oubliez pas de finir de lire la Vénus d’Ille et de préparer son procès qui se tiendra à la rentrée : Est-elle coupable?
Relevez soigneusement à la lecture tous les arguments qui pourront alimenter les plaidoiries. Travail à rendre sur feuille et qui sera évalué.

Publié dans Actualité | Pas de Commentaire »

 

Une passionnée...à la plume... |
D'une année à l'autre..., d... |
My Brain Write |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | thedailyprophet
| Hanitra
| pas d'histoires entre nous