CATCH ATTACK

Posté par 4c93100 le 10 mars 2008

Coucou c’est Rayanne! J’ exprime mon opinion parce que j’adore le catch. Pour vous montrer un peu ce que c’est, allez sur le lien suivant, une vidéo de Jeff Hardy. Lui c’est mon préféré :

http://www.dailymotion.com/video/x49b6v

voici les règles du  catch : (ci-dessous)

Règles

Le catch comporte quand même certaines règles. Pour gagner, il faut river les épaules de son adversaire au tapis pendant trois secondes (décomptées par l’arbitre en frappant sur le tapis). On peut également bloquer son adversaire dans une prise de soumission et le forcer à abandonner , ou alors gagner sur un décompte extérieur (adversaire resté trop longtemps en dehors du ring, en général le temps que l’arbitre compte jusqu’à 10). Enfin, il est possible de gagner sur une disqualification de l’adversaire (lorsqu’il utilise un objet comme arme pour tricher, par exemple).

Il existe de nombreux types de match. Aux États-Unis, un match de catch dure généralement entre 5 et 10 minutes pour un show normal et 15-60 minutes pour un show de plus grande importance (type Pay-Per-View). Traditionnellement, le match oppose un gentil (face) à un méchant (heel) mais ce n’est pas systématique. Bien sûr, la façon dont un catcheur gagne un match sert avant tout à faire avancer le scénario de sa rivalité (dans le jargon du catch, « feud ») avec son adversaire. Les rivalités sont évidemment décidées par les bookers et ne reflètent pas (ou pas forcément) une véritable animosité entre les catcheurs concernés. Dans la mesure où deux catcheurs impliqués dans un feud vont être amenés à lutter souvent l’un contre l’autre, il est même préférable qu’ils s’entendent bien afin d’être sûrs que les matchs ne dégénèrent pas en authentiques règlements de compte et n’entraînent des blessures réelles.

L’issue du match est toujours prédéterminée par les bookers et doit évidemment être acceptée par les participants pour que le match se déroule correctement et sans malentendu. Le gagnant n’est pas forcément le catcheur le plus talentueux ou le plus populaire : victoires et défaites servent avant tout à raconter une histoire. Les matchs les plus importants sont longuement scénarisés, chorégraphiés et répétés. Pour les matchs de moindre importance, les participants se contentent de déterminer et de répéter les temps forts (appelés spots) : prises risquées, saut depuis la troisième corde, bagarre hors du ring, renversement de situation, prise de finition, etc. Le reste est improvisé.

Précisons également que les interviews et les longues déclarations au micro jouent une part de plus en plus importante du spectacle car elles servent de mise en scène pour de futurs matches. Généralement, les catcheurs les moins habiles à s’exprimer oralement sont accompagnés d’un manager servant à parler à leur place et à les valoriser aux yeux du public. On fait également appel à des valets, c’est-à-dire des jeunes femmes qui accompagnent vers le ring les catcheurs en mal de popularité, et qui attirent sur leur poulain l’attention du public de par leur plastique.

VOILA C’EST  TOUT  A  BIENTÖT

7 Réponses à “CATCH ATTACK”

  1. figen dit :

    c’est bien

  2. lryf dit :

    Merci cette fois à celui qui a corrigé le billet de Rayanne. Beau travail d’équipe!

    Dernière publication sur Rablog : NOUVEAU ! RABLOG TV

  3. CaptainPanda dit :

    Je prefere la Lucha Libre :)

  4. mickey dit :

    oh la la la! Cete vidéo elle est très bien faite! J’adore, j’adore, j’adore! Merci à celui qui a publié cette vidéo.

  5. lryf dit :

    Mais pourquoi vous aimez autant le catch tous? Moi, franchement, je ne comprends pas. Vous m’expliquez?

    Dernière publication sur Rablog : NOUVEAU ! RABLOG TV

  6. lryf dit :

    Bonne recherche Rayanne.

    Dernière publication sur Rablog : NOUVEAU ! RABLOG TV

  7. jeef hardy dit :

    j’adore jeff hardy c’est mon 3eme catcheur préféré

Laisser un commentaire

 

Une passionnée...à la plume... |
D'une année à l'autre..., d... |
My Brain Write |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | thedailyprophet
| Hanitra
| pas d'histoires entre nous