MOMO

Posté par clac le 14 mars 2008

Il était une fois un garçon qui s’appelait Momo. Il avait 7 ans. Il allait entrer au C.P. Il avait peur. Momo venait tout juste d’arriver en France . Il avait grandi dans un tout petit village au sud de l’Afrique . Il avait vécu avec ses grand parents parce que ses parents étaient partis france pour travailler. Le jour où il entra à école, il ne savait parler français et ne connaissait personne.

Quand Momo arriva à l’école, il resta tout seul dans la cour. Quelques enfants se morquérent de lui :

– Eh! Toi le nauveau ! Comment tu t’appelles ?
Momo ne répondit pas parce que il n’avait pas compris. Aussitôt un petit groupe d’élèves l’entoura en riant. L’un d’entre eux le bouscula en disant.
- Réponds, espèce de blédar ? T’es d’où sale noir ?

Momo se mit à pleurer et s’enfuit en courant. Il fit le tour de l’école: il traversa la cour, monta un escalier, descendit par un autre, se retrouva à son point-de dèpart. Mais il n’y avait plus personne. Il s’arrêta de courir et se demanda où étaient passés les élèves. Il s’assit par terre dans un petit coin et pensa à ses amis qui etaient restes dans son pays. Il pleura et décida de quitter l’école pour aller dans son pays retrouver ses copains. Il sauta la grille et se retrouva dans la rue. Il courut au hasard dans la rue. Personne ne s ‘occupait de lui pourtant il y avait beaucoup de monde. il ne savait pas ou’ aller. Il traversa la rue vit, l’ entrée d’un parc et décida d’aller se reposer sur un banc. Le vent soufflait fort et les arbres bougeaient, ce qui donna envie à Momo de grimper sur la plus haute branche du plus grand arbre.Cool

 

A SUIVRE

Amine, Catherine, Cécilia, Claudia, Mouhad, 5ème

2 Réponses à “MOMO”

  1. M. Broutin dit :

    C’est un super début d’histoire ! Vite, on attend la suite.

  2. 4c93100 dit :

    Intéressant.

Laisser un commentaire

 

Une passionnée...à la plume... |
D'une année à l'autre..., d... |
My Brain Write |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | thedailyprophet
| Hanitra
| pas d'histoires entre nous