Mercredi 14 Mai 08:00

Posté par 4c93100 le 14 mai 2008

Mercredi 14 Mai à 08:00

\N/ous sommes trois
\Où/ êtes – vous ?
\N/’oubliez pas de revenir =)

S,o,a

 

 

Publié dans Poésie | 2 Commentaires »

MOMO

Posté par lryf le 14 mai 2008

Le début du récit  est , pour ceux qui ont raté le premier épisode Clin doeil

il regardait le ciel en pensant à ses amis et à sa famille. Les nuages étaient gris et noirs. Il allait sûrement pleuvoir. Momo rêva aux couleurs du ciel bleu, rouge, orange; soleil jaune, brillant; chaleur, baignades, promenades…
Momo était malheureux.
Il aurait tant aimé être là-bas!

Tout à coup, la pluie se mit à tomber et le vent souffla plus fort. La branche sur laquelle Momo était assis commença à craquer. Il eut tellement peur qu’il s’accrocha de toutes ses forces à la branche d’à-côté et ne bougea plus. Il se mit à crier pour appeler au secours. Personne ne lui répondit car tout le monde était parti.

Après quelques minutes de panique, il entendit un chien aboyer. Il reçommenca à crier en regardant partout pour savoir d’où ça venait. Mais il ne vit rien ni personne.

Tout à coup Momo sursauta. Quelque chose venait de lui toucher les épaules. Il se retourna brusquement et reçut un grand coup de langue sur le visage. Il cria au secours! maman! et comme il bougeait trop, une des branches le frappa sur le visage. Il perdit l’équilibre et allait tomber quand il sentit qu’on le tirait en arrière. Sous le choc, il s’évanouit.

Quand il rouvrit les yeux, il était allongé dans l’herbe . Il vit un chien tout mouillé qui le regardait avec un gentil regard. Momo leva doucement son bras et caressa l’animal en lui disant quelque chose dans sa langue. Le chien sembla comprendre parce qu’il lui lécha la main.

A ce moment là Momo entendit quelqu’un parler. C’etait une voix grave, sans doute celle d’un homme un peu vieux car elle tremblait un petit peu.

 A SUIVRE

Publié dans Feuilletons | Pas de Commentaire »

LA TUNISIE

Posté par clac le 19 avril 2008

 

Une chanson par Sarah :

tunisie.jpg

 

Publié dans Entrez dans les classes d'accueil, Tour du monde | 1 Commentaire »

L’AMITIÉ

Posté par 4c93100 le 18 avril 2008

L’AMITIÉ

L’amitié est dure à trOuver
Quand tu l’as trOuvée
Elle est dure à garder
Quand elle disparaît
Tu ne la retrOuves jamais
Mais si tu ne fais que la perdre
Tu la retrOuves tOujOurs à cÔté de tOi

Quand elle disparaît
Ce n’est pas une vraie amitié
Car elle te laisse tOmber
Alors que quand tu ne fais que la perdre
Elle revient tOujOurs à tes cÔtes
Te consOler T’amuser T’aimer
Car c’est une vraie amitié

Quand trOis amitiés
SOnt liées
Et que deux se perdent
La trOisième est partagée (imagine que c’est tOi)
Tu es angOissée, paniquée
Par cette seule idée… …Juste cette idée …
… Cette idée qui parle de cette amitié perdue qui peut disparaître à tOut jamais
Entre deux persOnnes aimées
Par tOi, par elles c’est là que tu dOis chOisir c’est là que tu as peur
Car tu sais qu’au premier mauvais geste
tu perdras une Ou les deux amitiés c’est là que tu réalises …
…Que tu réalises la fOrce de l’amitié
Qui vOus liait
Et qui vOus liera tOujOurs
Sauf si vOus l’abandOnnez
Et qui peut disparaître
D’une secOnde a l’autre mais c’est surtOut là
Que tu réalises que tu es perdu
Car maintenant tu sais
Que tu vas être partagé

Ces deux amitiés se tOurnent le dOs
Et tOi tu es au milieu
Tu ne sais plus quOi faire
Et puis tu craques
Tu n’en peux plus
Et tu leur dis que tu fais tOut pour elles…
… Et qu’elles pour tOi ne fOnt aucun effOrt…
…Aucun effOrt pour relier cette belle amitié qui nOus unissait

Quand tu te décides enfin
Tu te rends cOmpte que c’est plus difficile de chOisir entre deux êtres qui te sOnt chers
Et dOnc tu te partages
Mais ignOré par une amitié puis par une autre
Quand tu n’es pas avec elles
Tu te dis et tu pries
POur que tout redevienne comme avant
Car c’est tOi qui subit
Alors tu ne t’Occupes plus que de leurs prOblèmes
Et même plus des tiens et tOut s’aggrave
car une seule persOnne ne peut suppOrter les prOblèmes de trOis persOnnes à la fOis

violette

Publié dans Poésie | 3 Commentaires »

GUADELOUPE

Posté par 4c93100 le 17 avril 2008


Guadeloupe j’ai nagé dans ton eau turquoise
J’ai goûté tes algues framboises
Ton soleil est chaud comme ma peau
Ton sable est noir cacao
Ton volcan a éteint mes cauchemars
Ceux qui étaient si noirs
Tu te baignes dans l’Atlantique
Là où toutes les autres îles paniquent
Ta danse et ta musique étrangère
Font de toi une île populaire
Je suis ton reflet dans le miroir
Tu es la loupe qui grossit mon espoir
Guadeloupe pour toi Guada je chaloupe

Publié dans Poésie, Tour du monde | 4 Commentaires »

LA DÉFENSE DE VENUS

Posté par 4c93100 le 17 avril 2008

Le jour du mariage de M. Alphonse j’étais à coté du terrain du jeu de paume. M. Alphonse m’a passé sa bague au doigt pour pouvoir jouer au jeu de paume. Malheureusement ayant gagné la partie, il partit se préparer pour la cérémonie en me laissant son alliance au doigt. Mais il revint la chercher dans la soirée et ayant trop bu ne put la retirer de mon doigt. J’attendis jusqu’en fin de soirée.Vers minuit, j’entendis des gens se retirer de la fête. Puis le calme revint à côté du terrain du jeu de paume.

Peu après, j’entendis des cris stridents puis plus rien jusqu’au petit matin. À ce moment, la sonnette retentit, une grande foule se rassembla autour de la chambre de la mariée et la police arriva. J’entendis le procureur parler au parisien et lui faire part de ses informations : il lui disait que Mme Alphonse m’avait vu tuer M. Alphonse mais le Parisien accusa l’Espagnol. Le procureur l’interrogea, cela n’aboutit à rien car il n’était en aucun cas coupable. On finit par m’amener devant ce tribunal.

Mais franchement, pensez-vous que l’amour puisse faire une telle chose ? Car vous êtes en train d’accuser l’amour de faire le mal et de tuer! Et une raison de plus, je ne puis me déplacer. Peut-être pourriez-vous m’accuser du vol de la bague ou de vengeance envers M. Alphonse qui sans le savoir m’a enlevé ma liberté en me passant cette alliance et en me prenant pour femme, certes. Mais sachez que quelque soit le motif et la décision de ma condamnation , l’amour,que je représente gardera sa fierté et niera jusqu’à la fin un tel acte que même par vengeance, il ne pourrait faire. Jamais il ne se ralliera à son ennemi juré « le mal ». Si cette mort venait de moi, je peux vous jurer que je serai rongée par les remords et très certainement pas dans cette salle en cette heure si douloureuse. C’est pour ça que de m’accuser de quelque chose que même dans mes cauchemars les plus fous je ne pourrais accomplir est complètement insensé. Je laisse la parole à la justice Qu’elle juge mon triste sort. Je suis complètement bouleversée.

Publié dans Le Fantastique | Pas de Commentaire »

LA DÉFENSE DE VENUS

Posté par 4c93100 le 15 avril 2008

Je suis accusée d’avoir tué M. Alphonse, fils des Peyrehorade. Chacun de vous croit que c’est moi. Tout le monde pense que poussée par la jalousie je l’ai tué. Vous ne pensez qu’à le défendre. Vous n’avez même pas pensé que peut-être c’était de sa faute? Jamais? Vous savez d’où vient la bague qu’il m’a donnée? Quand il était à Paris, il a rencontré une femme de mauvaise vie. Elle lui a offert. Puis, il me l’a offerte. Vous ne pensez pas que c’était vulgaire de sa part? Donner une bague venant d’une prostituée, à la deesse de l’amour, ce n’est pas indécent? Je suis l’amour, moi-même, je n’accepte pas les gens qui se moquent de l’ Amour, pour lesquels l ‘Amour n’a pas d’importance. Ils vivent avec d’autres gens mais ils se sentent malheureux parce qu’ils n’ont jamais rencontré l’amour, ils n’ont jamais ressenti un vrai sentiment. M. Alphonse était un homme comme ça. En me donnant cette bague, il m’a offert son mépris. Je pense qu’en réalité, il n’aimait pas non plus Mlle de Puygarrig. Pour un homme qui ignore jusqu’à la déesse de l’amour, une femme n’a pas d’importance. Peut-être que pour M. Alphonse c’etait l’argent qui comptait? Pour les gens riches c’est rare que l’amour compte. Ils se marient avec des pesonnes aussi riches ou encore plus riches qu’eux , ne pensant même pas aux sentiments; ça m’effraie. Peut-être que Mlle de Puygarrigue ne l’aimait pas non plus? Peut-être qu’elle a su qu’il s’était fiancé avec moi, et ça a été la raison pour laquelle elle l’a tué? Vous ne connaissez pas les arguments des autres. Les arguments que je vous ai donnés sont des arguments importants. Ignorer l’amour ce n’est pas une bonne idée. L’amour est fier et il ne faut pas l’ignorer. C’est la raison pour laquelle je pourrais le tuer. Et c’est la raison pour laquelle Mlle de Puygarrigue pourrait le tuer aussi. Je n’ai plus rien à vous dire.

 

 

Weronika

Publié dans Le Fantastique | Pas de Commentaire »

RENDEZ-VOUS SUR LE PONT

Posté par clac le 14 avril 2008

pont1.jpg

DE L’AUTOROUTE

autoroute.jpg

Image de prévisualisation YouTube

A SUIVRE

Publié dans Entrez dans les classes d'accueil | 6 Commentaires »

LA BULGARIE

Posté par clac le 13 avril 2008

bulgarie.jpg

 

 

Publié dans Entrez dans les classes d'accueil, Tour du monde | Pas de Commentaire »

L’ ÉDITORIAL ZEBROCK

Posté par 4c93100 le 10 avril 2008

Tout a commencé avec deux élèves qui ont parlé de chansons avec notre professeur et de fil en aiguille, on s’est lancé dans cette aventure qui se nomme Zebrock parce que le professeur de français nous a trouvé de grandes qualités pour ce qui est des choses à dire. C’est un projet de classe et aussi quelque chose qui s’éloigne du scolaire.

Au début, c’était difficile car tout le monde parlait en même temps mais à la fin c’était mieux car on échangeait des idées et il y avait un bon esprit d’équipe. Le projet Zebrock est bien un projet de classe parce que tout le monde est bien dedans et fait de son mieux. On a travaillé en groupes car c’est intéressant d’échanger nos idées. On était beaucoup plus motivé dans une ambiance de projet même si parfois on a travaillé dans le bruit ou même le chahut. A la fin, il en ressort toujours quelque chose de positif et de valorisant pour nous tous et pour ceux qui nous accompagnent dans ce projet. On y a mis tout notre cœur. Il nous a permis de découvrir de nouveaux chants et de nouvelles cultures. Il nous a donné aussi l’occasion de rencontrer des personnes célèbres, d’aller à des concerts et d’améliorer notre imagination à l’écrit. C’était intéressant et enrichissant.

Le projet zebrock nous a rendu plus créatifs en cours. La classe a fait quatre chroniques, une parodie, un reportage et plusieurs sujets libres. Nous nous sommes engagés forcément dans ce projet. Et si on réussit, ça montrera qu’on peut arriver à faire quelque chose tous ensemble.

Ce projet nous apporte beaucoup, on se sent impliqué dans quelque chose d’universel et d’important pour nous. Quand ça ne va pas, il suffit d’écouter de la musique pour s’évader et oublier ses problèmes. La musique n’est pas un simple passe temps. C’est aussi un mode de vie.

A cette occasion nous avons aussi ouvert un blog pour présenter nos travaux et les mettre en discussion. Ça fait plaisir de voir que le blog fonctionne bien et que beaucoup de gens l’apprécient et nous laissent des commentaires. (http://lryf.unblog.fr)

Participer à un projet sur la musique, c’est une idée géniale ! Tous les adolescents adorent la musique. Par elle, on s’exprime, on se montre nous-même.

Merci aux profs d’avoir gardé confiance en nous. Merci à Dounia, Ingrid et Patrick de Zebrock. Merci à Richard de la discothèque de Montreuil. Et merci au groupe Chet Nuneta !!

Les 4C

Notre webzine Zebrock

Publié dans Actualité, Musique | 8 Commentaires »

1...34567...14
 

Une passionnée...à la plume... |
D'une année à l'autre..., d... |
My Brain Write |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | thedailyprophet
| Hanitra
| pas d'histoires entre nous